Espace clients



Connexion

Fermer

Méta-élément

Un élément méta (ou méta-élément, ou balise méta, ou méta tag par analogie avec l'anglais) est une information sur la nature et le contenu d'une page web, ajoutée dans l'en-tête de la page au moyen de marqueurs HTML.

L'élément méta est un type d'éléments HTML (comme l'élément link...) destiné à fournir des métadonnées structurées sur une page web.

Les méta-éléments donne une description surtout statique de la nature et du contenu de la page web. Il existe des correspondances entre les méta-éléments des pages web, utilisés par le langage HTML, et les éléments de données manipulés par les systèmes informatiques avec les autres langages de balisage (XML) et par Java, qui accèdent non seulement aux ressources web, mais aussi à tous les types de ressources informatiques quel que soit le système concerné (voir Utilisations des méta-données par types de ressources et Utilisations des méta-données par types d'applications).

Les méta-éléments sont invisibles à la lecture et peuvent avoir plusieurs utilisations.

L'une des premières utilisations a été de servir de clé d'accès supplémentaire pour les outils de recherche d'information (moteurs de recherche). Les mots-clés ont alors permis aux robots des moteurs de recherche d'indexer les pages web dans les bases de données suivant différentes entrées.

Cependant, tous les moteurs de recherche n'emploient pas des balises meta. D'autre part, il existe d'autres utilisations possibles (classifications, identifications, transfert de paramètres, environnements collaboratif...).

 


 

Comment les utiliser ?

La structure des méta-éléments est beaucoup plus simple que celle de tous les autres éléments HTML, avec seulement deux attributs nécessaires pour fonctionner :

<meta name="propriété" content="valeur" />
L'attribut (NAME) indique le type de contenu d'information dans la balise
L'attribut (CONTENT) fait référence au contenu de l'information.

Ces éléments doivent être placé dans la section (HEAD) d'un document HTML.


 

Leurs utilisations

Nous indiquons ici quatre catégories d'utilisations, traditionnellement identifiées en ingénierie des connaissances (voir Les trois composantes de la gestion des connaissances).

  • Filtrage dans la recherche d'information.
  • Optimisation des moteurs de recherche.
  • Classer et identifier différents types de médias comme les fichiers audio et les vidéo.
  • Information sur le profilage dans les média sociaux.

Les méta-éléments fournissent de l'information sur une page web donnée, le plus souvent pour aider les moteurs de recherche à les catégoriser correctement. Ils sont insérés dans le document HTML, mais, le plus souvent, ne sont pas directement visibles pour un utilisateur qui visite le site.

Ils ont fait l'objet d'un champ de recherche marketing connu sous le nom d'optimisation des moteurs de recherche (Search Engine Optimization, SEO), dans lequel on explore différentes méthodes pour fournir au site web d'un utilisateur un meilleur rang dans les moteurs de recherche. Dans le milieu des années 1990 et jusqu'à 1999, les moteurs de recherche s'appuyaient sur les méta-données pour classifier correctement une page web et les webmestres apprenaient rapidement l'importance commerciale qu'il y avait à placer le bon méta-élément, puisque cela menait fréquemment à un rang élevé dans les moteurs de recherche — et ainsi apportait un gros trafic sur le site web.

Comme le trafic sur les moteurs de recherche prenait de plus en plus d'importance dans les plans de marketing en ligne, les consultants ont été amenés à étudier comment les moteurs de recherche percevaient un site web. Ces consultants utilisaient diverses techniques (légitimes et autres) pour améliorer le rang pour trouver des clients.

Les méta-éléments ont aujourd'hui perdu de leur efficacité sur les résultats des moteurs de recherche par rapport aux années 2000, et leur utilité a considérablement diminué alors que les robots des moteurs de recherche sont devenus plus sophistiqués. Ceci est dû en partie à la re-occurrence presque infinie (key stuffing) des méta-éléments et/ou aux tentatives, de la part de consultants en installation de sites web peu scrupuleux, de manipuler (spamdexing) ou de modifier les algorithmes sur le rang d'un moteur de recherche. Alors que l'optimisation d'un site web peut améliorer le rang d'un moteur de recherche, les consommateurs de tels services devraient prendre soin de n'employer que des fournisseurs fiables.

Les principaux robots des moteurs de recherche ont plus d'aptitude à quantifier des facteurs tels que le volume des liens entrants de sites web sans rapport, la quantité et la qualité du contenu, la précision technique du code source, l'orthographe, les hyperliens en fonction par rapport aux liens inactifs, le volume et la cohérence des recherches et/ou du trafic des internautes, le temps passé sur le site web, les visites, clics, caractéristiques techniques, l'unicité, la redondance, la pertinence, le champ de revenu pour la publicité, freshness, géographie, la langue et d'autre caractéristiques intrinsèques.

 


 

Quels sont les influences sur la performance et la visibilité ?

Des travaux académiques, par exemple ceux de Zhang & Dimitroff, en 2004, ont abouti à la conclusion que "les pages web comportant des éléments de métadonnées obtiennent une meilleure performance de visibilité que celles qui n'ont pas d'éléments de métadonnées". D'une autre part Google n'utilise pas d'éléments de mots-clés HTML pour l'indexation. On a rapporté une citation de Monika Henziger, directeur de recherche de Google, en 2002, qui disait : "Actuellement nous ne faisons pas confiance aux métadonnées".

D'autres moteurs de recherche ont développé des techniques pour pénaliser les sites web considérés comme "truquant le système". Par exemple, un site web qui répète le même "meta keywork" plusieurs fois peut voir son rang décroître par un moteur de recherche qui essaie d'éliminer cette pratique, bien que cela soit improbable. Il est plus probable qu'un moteur de recherche va ignorer complètement l'élément meta keyword, et la plupart le font sans se préoccuper du nombre de mots utilisés dans l'élément.

Une bonne utilisation des méta-éléments est tout simplement l'ajout d'éléments indexable supplémentaire pouvant améliorer votre positionnement.